Birmanie

Birmanie

landscape-64199_1280
pagoda-959888_1280
temple-1029048_1280
pagoda-1029326_1280
landscape-64199_1280
pagoda-959888_1280
temple-1029048_1280
pagoda-1029326_1280

Lieux à visiter

  • La pagode dorée de Shwedagon est une merveille à visiter : haute de 112 m, son sommet est orné d’une boule en or et incrusté de plus de 2 500 pierres précieuses.
  • La pagode kyauktawgyi abrite le plus grand Bouddha couché de Birmanie (78 m de long), vénéré dans tout le pays
  • Le mont Popa, ancien volcan de 1 500 m d’altitude, lieu de pèlerinage où l’on vient honorer les Nats, les génies du Bien et du Mal. L’ascension du mont ne présente pas de difficulté, et le panorama est magnifique.
  • Le rocher kyaiktiyo recouvert de milliers de feuilles d’or, symbolisant les offrandes des pèlerins.
  • Le lac Inle, long de 50 km, parsemé de temples, stupas et monastères, peuplés de pêcheurs ramant avec leur jambe, habitant des maisons sur pilotis, sans oublier les potagers flottants.
  • Enfin, le Myanmar abrite un site archéologique inestimable : Bagan, qui n’a rien à envier à Angkor, avec 2 000 temples et pagodes éparpillés sur plus de 42 km².

 

Informations Pratiques

 

L’aéroport

international Mingaladon de Yangon est situé à 20 km au nord de la ville.

Climat

Trois saisons principales découpent l’année en Birmanie

  • La mousson commence fin mai/début juin, apportant de fortes pluies
  • En novembre commence la saison sèche, avec des températures plus basses
  • La chaleur revient dès février pour atteindre son maximum, jusqu’en mai, avec des pointes à plus de 40°.

Pour vivre agréablement votre séjour en Birmanie, la meilleure période se situe donc entre novembre et février, après la mousson mais avant les grosses chaleurs.

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire. Il est cependant conseillé de faire la mise à jour des vaccins DT-polio, hépatites A et B. Pour les séjours prolongés en zone rurale, faire les vaccinations contre la fièvre typhoïde, l’encéphalite japonaise et la rage. Ne vous baignez pas dans les eaux stagnantes et buvez uniquement de l’eau en bouteille (décapsulées devant vous) ou stérilisée. Suivez un traitement antipaludéen (la région frontalière avec la Thaïlande est classée zone 3).

Le transport

 

Le taxi

Ils n’ont pas de compteur, il faut se mettre d’accord sur le prix de la course. Compter 1 500 à 6 300 Ks (1,70 à 3,40 $) pour une course à l’intérieur de Yangon.

Le vélo porteur (ou trishaw)

Il s’agit d’un vélo avec une banquette ou deux sièges à l’arrière ou sur le côté. Évidemment moins cher que le taxi, mais bien négocier quand même le prix de la course avant le départ, pour éviter les déconvenues.

La moto-taxi

Entre le taxi et le vélo porteur, pour ce qui est du prix.

Les bus urbains

le gros problème est de savoir où ils vont (numéros et destinations en birman) ! Dans la pratique, assez inutilisable pour les touristes.

La camionnette-taxi ou pick-up

Une camionnette, avec deux banquettes en bois derrière. Mêmes remarques que pour le bus, mais on se fait comprendre plus facilement.

La carriole à cheval  ou horse cart (à Bagan et Maymyo)

Sympa pour les déplacements en ville, mais assez lent. Prix à discuter avant le départ.

Exemple non exhaustif. Voyages uniquement sur mesure.